Conférences et rituel

Toutes les conférences sont données par Denise Kikou Gilliand, médium guérisseuse, auteure et réalisatrice de films (lire la bio complète).

Les conférences sont toutes suivies d'un temps de question.
Dédicace et ventes de livres et films de la conférencière sur place.

Honorer nos défunts

« Les ténèbres ne peuvent pas chasser les ténèbres.
Seule la lumière le peut. »

Martin Luther King

Couverture du livre L'au-delà sans peur

La mort est un événement majeur de l'existence humaine, immuable. Son inexorabilité nous la rend à la fois proche mais aussi lointaine que toutes ces évidences auxquelles on ne fait pas cas tant elles nous sont familières.

Dans nos cultures occidentales, la mort est taboue. On cache les cadavres dans les funérariums. Les prendre à la maison est considéré comme "courageux" alors qu'ailleurs c'est souvent la norme.

Le deuil est un processus forcément douloureux car nous devons vivre le manque, le vide laissé par le départ de l'autre. Mais il peut être serein si la relation est pacifiée, les mots dits, les souvenirs honorés, si l'autre est reconnu dans son humanité, si les blessures laissées ont été pardonnées.

Souvent cependant l'autre part avant que ce travail ne soit achevé. La médiumnité prend alors tout son sens : une dernière question peut être posée, une lumière amenée sur les ombres qui subsistent.

Cependant cette démarche suppose une croyance de la survivance de l'âme, une action. Parfois, le plus souvent ici en Occident, nous sommes habités par le doute. Peut-être… C'est donc ici dans le vivant que nous devons nous débrouiller avec nos morts. Honorer leurs mémoires est important. Dans cet acte, il y a aussi la reconnaissance de ce que l'on a vécu avec eux. Église et cimetière sont les lieux les plus usuels pour se recueillir, prier. Mais c'est une démarche solitaire. C'est pour cela qu'il m'a paru nécessaire, sur le mode du Mexique où j'ai vécu, d'inventer un rituel universel qui soit à la fois simple, positif, et qui permette de sacraliser, rendre hommage, ensemble. La clé du rituel proposé est d'accomplir un geste symbolique dans une intention posée en collectivité. Le UN – tous ensemble uni – permet de relier les vivants et les morts mais aussi les vivants entre eux. Dans une environnement chaleureux, laïque mais non dépourvu de spiritualité.

Sans déflorer le déroulement du rituel, nous pouvons en dire qu'il relie symboliquement les vivants entre eux tous, ainsi que chaque vivant à son défunt ou ses défunts, dans un moment de méditation collective et en créant un autel composé d'éléments de la nature. Nous co-créons également un objet symbolique représentant notre lien avec les défunts honorés. Au fil des ans, celui-ci s'enrichit et nous permet de sentir cette reliance entre nous et avec l'invisible à chaque instant.

Un rituel à vivre !

Ce rituel est animé chaque année par Alexina Beuret
et précédé d'une conférence de Denise Kikou Gilliand

Merci d'amener pour ce moment particulier, un élément de la Nature minéral ou végétal de petite taille symbolisant votre/vos défunts (pierre, mousse, écorce, fleur de saison, etc.)

Un rituel universel, acte puissant et toujours positif, est un pont entre deux sphères : l'émotionnel et le symbolique, l'abstrait et le concret, le visible et l'invisible, le profane et le sacré.

Voir les articles de presse

Prochaines dates
Morges
1 novembrepour la fête des morts
Conférence et rituel « Honorer nos défunts »
De 19h à 20h30 (portes à 18h30)
Entrée Frs 20.-
Grenier Bernois – Place du Casino 1 (3e étage) – 1110 Morges
Atelier pratique & cours
  • L'au-delà sans peur : cours sur 3 week-ends ou atelier sur 1 jour
  • Nous sommes tous médiums : cours sur 2 week-ends

Découvrir nos cours